Le Groupe vocal Viva Voce, chœur mixte adulte, est une association régie par la loi de 1901. Elle est administrée par un Conseil d'Administration, des commissions ou groupes de travail.

2016-06-24-Viva_voce_Gilbert_Cann__7_.JPG

Le Groupe Vocal Viva Voce réunit une cinquantaine de choristes en pupitres équilibrés sous la direction de Florent ROBERT, chanteur, musicien et chef de chœur professionnel.

L'objectif du Groupe Vocal Viva Voce est de permettre à tous de faire partie d'un groupe pour le plaisir de chanter ensemble et de se produire en spectacle, au minimum deux fois dans l'année, seul ou avec d'autres formations. Le travail s'effectue sur une saison (de septembre à juin), axé essentiellement sur le répertoire de la chanson française contemporaine, en polyphonie à 3 ou 4 voix avec accompagnement musical ou a cappella.

Tout en étant une chorale essentiellement composée d'amateurs, la qualité du travail et donc des concerts dépend de la rigueur et de l'implication de chaque choriste.


L'aventure de Viva Voce a débuté en mars 2004, à l'initiative d'une vingtaine de choristes regroupés autour du premier chef de chœur de Viva Voce. L'effectif a comporté jusqu'à 70 choristes en 2006 mais est volontairement limité maintenant à une cinquantaine de choristes de Chambéry et des communes voisines, réunis pour partager une même passion du chant choral, dans une ambiance alliant convivialité et musicalité.



Les spectacles : le groupe vocal se produit au minimum 2 fois par an lors de concerts dont un en mai / juin. Il est la consécration du travail de l'année. Il peut aussi être invité à chanter au cours de spectacles, de manifestations culturelles, mariages etc... ou à l'invitation d'autres chorales.

_Jean_Gaschet_._VIVA_VOCE_Casino_Aix6963.jpeg

Chorégraphies, mises en espace des choristes, jeux de lumière, supports visuels sous forme de diaporamas accompagnent nos prestations afin de mettre en valeur l'interprétation du répertoire, le rendre plus vivant et proposer ainsi un spectacle à la fois vocal, musical et visuel.




Le chef de chœur

Florent ROBERT             DSC_0206.JPG        

Né le 18 novembre 1977 à Grenoble d’une mère harpiste et dun père pianiste, Florent tombe très tôt dans la marmite musicale. Après un apprentissage de la musique classique et de divers instruments (piano, flûte traversière, saxophone, guitare, batterie), il se révèle par l’énergie et la place quil occupe sur scène en tant que chanteur, libérant un caractère bien trempé et une affirmation de soi.

Son intérêt pour l’enseignement et la pédagogie se traduit par une fonction de directeur adjoint de DEVA (école des musiques actuelles d’Aix les bains) pendant 5 ans où  il enseigne le chant et le groupe, et dirige les ensembles vocaux de l'école.

Il est l'un des membre fondateur et chanteur du quatuor vocal Couleur Café dans lequel il évolue depuis décembre 1999.

De sa passion pour le chant née une passion encore plus forte : faire chanter les autres et leur permettre de trouver confiance dans l'expression essentiel du soi ! C'est dans ce sens qu'il reprend la direction comme chef de chœur de plusieurs ensembles, deux chœurs mixtes (Couleur Turquoise et Viva Voce) et un chœur de femmes (Momema).

Les pupitres

DSC_0225.JPG














Les sopranes

Elles essaient désespérément d'accrocher les notes les plus hautes que leur indique leur chef de chœur.Elles s'appliquent à asseoir la mélodie sur l'accompagnement des autres pupitres de la chorale.

Et quand elles chantent à leur tour l'accompagnement, elles font de leur mieux pour placer les mmmmhhhh, et les aaaaahhhhhh à la bonne hauteur ; c'est une prouesse pour elles qui sont plutôt enclines à chanter des paroles...


_Jean_Gaschet_._VIVA_VOCE_Casino_Aix6555.jpg










Les alti


Elles ne peuvent jamais se plaindre d'avoir à chanter trop haut ou trop bas... c'est réservé aux autres pupitres.

Mais pendant que les sopranes et les basses chantent trop fort (comme d'habitude), les alti s'évertuent à les porter avec des passages compliqués de dièses et bémols, des changements de rythme permanents... un vrai sens du sacrifice !

Elles ne dissimulent pas leur plaisir lors qu’exceptionnellement la mélodie leur est réservée ; mais alors là, elles découvrent le bonheur de devoir retenir l'ensemble des paroles, et de les suspendre au fil des doigts du chef de chœur.


Les ténors et les basses

DSC_0136.JPG

Les ténors se doivent d'être irréprochables : ils sont juste en face de notre chef de chœur, et le moindre écart de note est repéré...
DSC_0138.JPG


Les basses chantent les notes les plus graves. Leur monde est diamétralement opposé à celui des sopranes, qu'ils observent parfois d'un air ahuri lorsqu'elles enchaînent des notes de haute volée.

Ce sont les chouchous de ses dames...